Mot de passe/identifiant perdu Créer un compte
ou connexion via Facebook
Rejoignez la communauté de référence du développement personnel
Res-pi-rez !

Challenge personnel - un mois sans alcool

Re: Challenge personnel - un mois sans alcool

Pascal a écrit:

Oui j'ai le même dilemme, on m'a invité à une soirée le 15 janvier...

Je ne me suis pas encore décidé pour savoir comment j'allais gérer cette soirée, mais j'ai 2 options jusqu'ici:
- Ne pas boire et risquer de passer une mauvaise soirée... (la triste vérité ?)
- M'accorder un joker et rallonger le challenge d'une semaine...

Qu'en penses-tu ?

Salut Pascal,

je vote pour l'option  n°1, sinon ton challenge perso va se solder par un échec.
Nul doute que d'ici la fin janvier tu auras un deuxième mauvais prétexte pour ne pas respecter ton défi.

Bon courage

Sébastien

Comment s'épanouir dans sa vie professionnelle : http://businessacademie.net/
La traduction en français de zen habits : http://zenhabits.fr/
Mon site de vente de bières belges : http://bonnesbieresbelges.com/

Sébastien
Tonus: 7
useravatar
Offline
7 Messages
Infos utilisateurs dans messages.
Accès public en écriture désactivé par l'administrateur.

Re: Challenge personnel - un mois sans alcool

Hello Pascal, très bon défi!

Je viens de rentrer à l'instant à l'Ile Maurice. Eh bien moi ici à l'Ile Maurice je bois très rarement de l'alcool, et je passe d'ailleurs des mois sans boire d'alcool. Donc je veux bien te suivre pour Janvier, c'est assez facile pour moi.
Par contre en France, dans ma famille du Nord, ils boivent beaucoup de vin, et comme on ne boit pas du bon vin français tous les jours quand on habite à l'Ile Maurice, j'ai suivi.
Mais pour te dire, je vais tout le temps en boite sans boire d'alcool, et ça passe. J'ai un bon pote ici qui est musulman donc il ne boit pas d'alcool, et on traîne souvent en boite ensemble. Tu remarqueras aussi qu'une musique bien festive peut avoir le même effet déshinibant que l'alcool.

Alexandre
Tonus: 0
useravatar
Offline
0 Messages
Infos utilisateurs dans messages.
Accès public en écriture désactivé par l'administrateur.

Re: Challenge personnel - un mois sans alcool

J'ai fait l'expérience durant 5 ans.
5 ans sans alcool. C'est venu comme cela dans une soirée bbq que j'organisais. Il y avait tellement de monde et de chose à faire que je n'ai pas eu le temps de boire une seule goutte, et pourtant je me suis amusé comme un fou.
Décision était prise de ne plus prendre une goutte d'alcool.
Cela à plusieurs avantages : je pouvais prendre la voiture parentale sans qu'ils soient inquiétés de mon ébriété pour rentrer de soirée. Lorsqu'on s'amusait au jungle speed avec mes potes défoncés à l'alcool et le cannabis, je gagnais toujours ne buvant ni ne fumant de substance récréative mon état état clair.
Durant la période étudiante de ma vie où les revenus étaient quasi inexistant, j'ai réalisé une économie substantielle en évitant les boissons alcoolisées.

Il faut dire qu'auparavant nous étions arrivés à une sorte de rituel du vendredi et samedi soir, avec les courses à carrouf pour acheter la valise de diplomate (le pack 48 kros) et autres compléments alcoolisés, puis nous nous mettions à déprimés du manque de présence féminines dans nos vies respectives en tant que bon matheux que nous étions smile

Ce jeune alcoolisé a duré 5 ans sans aucune gouttes (meme pendant les fetes de famille et autres grandes occasions)
Puis avec la pratique du Systema (art martial russe) j'ai été invité à reboire anecdotiquement et que de la très bonne vodka.
Cependant, étant aussi allergique aux sulfites, j'évite tout alcool léger (vin blanc, vin rouge et champagne) autant que possible
Ce qui fait que ma fréquence de consommation doit être d'un verre d'alcool tous les 3-4 mois !

Et franchement je ne m'en porte pas plus mal smile

Souris, respire, relâche-toi fait-toi du bien
http://www.coachdom.org

CoachDom
Tonus: 103
useravatar
Offline
21 Messages
Infos utilisateurs dans messages.
Accès public en écriture désactivé par l'administrateur.

Re: Challenge personnel - un mois sans alcool

Salut Pascal,
Alors, je connais bien le "problème" de l'alcool et des soirées trop arrosées... Mais aujourd'hui, je ne bois plus une goutte car j'ai enfin réalisé que je n'aimais pas ça au goût, et qu'en réalité, la seule chose que je cherchais c'était arrêter de réfléchir pendant une soirée ou me libérer.
Aujourd'hui, je me rends compte que ces qualités que j'attribuais à l'alcool sont tout à fait reproductibles sans alcool.

Je suis persuadée que nous pouvons contrôler notre cerveau pour lui dire de se mettre en mode "soirée" et reproduire les mêmes avantages sans les inconvénients de l'alcool.

Anthony Robbins dit que lorsqu'on se pose une question on trouve toujours une réponse, même si ça ne vient pas tout de suite, tôt ou tard on trouve une réponse qui va dans le sens de la question posée. J'essaierai : "Comment je peux passer une soirée sans boire d'alcool encore meilleure que lorsque je bois habituellement ?"

Si tu essaies, dis moi si tu trouves des réponses ;-)

Virginie


Virginie
Tonus: 144
useravatar
Offline
133 Messages
Infos utilisateurs dans messages.
Accès public en écriture désactivé par l'administrateur.

Re: Challenge personnel - un mois sans alcool

Ahhh Virginie, si tu me parles de Tony Robbins, tu me prends par les sentiments... et je trouve ta question très bonne, je la garde en tête !
Alors pour te répondre toujours dans le registre de Tony Robbins, j'ai passé tellement d'excellentes soirées en étant complètement ivre que mon cerveau fait une complète association neurologique entre l'alcool et une bonne soirée.

En fait je n'ai pas forcément envie de me passer totalement de l'alcool dans le futur, et être ivre de temps en temps ne me dérange pas tant que ça. C'est la consommation constante d'alcool et de manière quasi quotidienne qui m'a alerté.
Au boulot, c'est bière ou champagne 2 fois par semaine environ, déjeuner avec mes clients accompagné d'une bouteille de vin, le weekend c'est alcool à volonté en général... bref, mon foie n'a jamais le temps de se reconstituer... du coup, je lui fais faire une pause smile

Pascal
Tonus: 120
useravatar
Offline
120 Messages
Infos utilisateurs dans messages.
Accès public en écriture désactivé par l'administrateur.

Re: Challenge personnel - un mois sans alcool

Oui je vois, tu n'as pas envie d'arrêter totalement, mais de savoir faire des pauses quand tu en as envie, ce que je comprends tout à fait !!

Ce que tu dis quand tu parles du fait que tes meilleures sont associées à l'alcool, je pense qu'il faut que tu inverses le processus.

Il faut à tout prix que cette soirée du 15 ou tu ne boiras pas d'alcool, tu passes la meilleure soirée de ta vie, et je suis sûre que c'est possible ! Tiens par exemple, dis moi quels pourraient être les avantages au fait de ne pas boire à cette soirée ?


Virginie
Tonus: 144
useravatar
Offline
133 Messages
Infos utilisateurs dans messages.
Accès public en écriture désactivé par l'administrateur.

Re: Challenge personnel - un mois sans alcool

Je suis admirative du challenge.
Pour ma part, j'avais décidé de ne pas boire au mois de janvier – sauf soirée(s). Mais cette discussion m'interroge: pourquoi "sauf soirée(s)"? En effet, j'associe interactions sociales et alcool – bien que je boive modérément, et que je ne sorte pas beaucoup!
Du coup, je me rallie à vous, et je vais transformer mon janvier en janvier sans alcool du tout.
Je me réjouis de voir à quelles discussions intérieures ça donne lieu… et à quel résultat!

Kili
Tonus: 142
useravatar
Offline
134 Messages
Infos utilisateurs dans messages.
Accès public en écriture désactivé par l'administrateur.

Re: Challenge personnel - un mois sans alcool

Je pense que c'est pour beaucoup une affaire d'habitude, et le changement d'une habitude, c'est surtout difficile au début (c'est vrai pour les habitudes alimentaires, mais en y réfléchissant, c'est probablement vrai pour toutes sortes d'habitudes ...). Les quelques premiers jours, c'est très dur, puis ça s'estompe, et effectivement le problème peut se poser si on a une sollicitation particulière ... Je pense que si on a une soirée ou une fête alors qu'on est déjà un peu déshabitué, ça reste difficile mais moins que si c'était au début.
J'ai fait ce défi "alcool" il y a environ deux ans ... et j'ai tenu (environ 40 jours) malgré quelques occasions de fêtes et d'anniversaires, où je m'attendais à entendre : "comment ? tu ne bois même pas une petite coupe de champagne pour mon anniversaire ?..." Eh bien, je n'ai rien entendu, j'ai à peine eu à dire que je ne buvais pas d'alcool "en ce moment", et tout le monde a très bien respecté ça sans en faire une histoire.
Quant à l'idée d'associer l'alcool et la fête, ou le fait de s'amuser et de passer un bon moment, c'est vrai que sous cet angle ça peut paraître difficile de s'en passer, mais si ça n'est pas dans les premiers jours du défi et si on est raisonnablement motivé, c'est moins dur comme je le disais !

Courage  wink

Thierry-C. Chauvin
Tonus: 34
useravatar
Offline
18 Messages
Infos utilisateurs dans messages.
Accès public en écriture désactivé par l'administrateur.

Infos du forum

Statistiques du forum:
 
Nb total de sujets:
1748
Nb total de votes:
5
Nb total de messages:
11773
Messages de la semaine:
18
Infos utilisateurs:
 
Nb total d'utilisateurs:
2747
Dernier Utilisateur:
A.Martin Z
Membres en ligne:
2
Invités en ligne:
2509

En ligne: 
Simo, Axel

Forum legend:

 Sujet
 Nouveau/nouvelle
 Locked
 Agrafé
 Active
 New/Active
 New/Locked
 New/Sticky
 Locked/Active
 Active/Sticky
 Sticky/Locked
 Sticky/Locked/Active