Forum de développement personnel

comment vaincre le sentiment de regret ?  

  RSS
(@delfa225)
Eminent Member

Le regret est parfois défini comme un déplaisir d’avoir fait ou de n’avoir pas fait quelque chose. Ce chagrin naît parfois d’un oubli, d’une erreur, ou d’une décision.

Certains psychologues tels que Serge Ciccoti affirme, dans son ouvrage « Ne laissez plus les regrets vous gâchés la vie… » que :

« Les regrets sont un sentiment de déception causé par le fait de ne pas avoir réalisé quelque chose ou de l’avoir mal fait. »

Cette définition touche un point crucial de la notion de succès. C’est-à-dire le fait de n’avoir pas su saisir une opportunité ou de ne s’être pas donné le meilleur de soi. Ainsi, nous pouvons passer toute notre vie à regretter, parce que nous avons peur de prendre des initiatives, ou encore parce que nous avons des difficultés à passer à l’action.

Toujours selon le psychologue français Serge Ciccoti, différentes recherches indiquent que les principaux regrets tournent autour des études ou des formations que l’on aurait dû faire pour avoir un meilleur poste soit 32 %. 22 % pour le regret d’une carrière. Et 15 % des gens regrettent un amour passé. Tandis que 10 % des personnes regrettent une relation qui aurait pu être meilleure avec un parent, des enfants ou des amis. 6 % peuvent regretter d’être un peu paresseux, ou colérique, et pointer un trait de caractère lié au physique « gênant » sans toutefois chercher à s’améliorer. Enfin, 3 % expriment des regrets minimes, comme celui d’avoir manqué le match de football (événement).

Les causes profondes du regret

Pour moi, une des principales causes est que nous ne vivons pas correctement l’instant présent. Ainsi, lorsque les opportunités se présentent à nous, nous ne les voyons pas — puisque nous avons nos pensées, soit dans le passé ou dans le présent. Et même lorsque nous prenons conscience de ses opportunités, au lieu de les saisir, nous nous trouvons toutes sortes d’excuses et décidons de laisser passer ces chances pensant que l’occasion se présentera de la même manière à l’avenir. Mais, nous constatons plus tard que nous avons fait une grosse erreur.
On pense tous que le bon moment viendra dans le futur. Par exemple : on se dit le mois ou l’année prochaine, je ferai ceci, je ferai cela ; l’État créera plus d’emplois, donc je serai sûrement embauché ; je ne me sens pas assez prêt pour m’investir dans cette activité, donc je serais certainement prêt l’année prochaine ; j’attends le remboursement de l’argent que j’ai prêté à un proche pour réaliser ce projet…

Et très souvent cette manière de penser nous empêche d’avancer et peut même nous conduire à faire un tas d’erreurs avant de prendre vraiment conscience de la réalité.

Le retard (au sens large du terme), est en effet, dû à cette tendance à la procrastination et au moindre effort. Au lycée, J’ai rencontré plusieurs amis qui attendaient d’avoir une mauvaise note ou de reprendre leur classe pour se mettre réellement au travail. On attend presque tous, de perdre un être cher avant de lui témoigner notre amour. On attend souvent, de perdre une bonne condition sociale, avant de se donner toutes les peines du monde pour réussir — alors qu’auparavant, toutes les chances étaient à notre portée.

En fait, pour moi, le regret peut être évité si l’on suit correctement ces trois étapes.

1. Mettez toute votre énergie dans ce que vous entreprenez, et que vous souhaitez réussir. Ainsi, si par malchance, vous rencontrez l’échec, vous pourrez quand même vous consoler en vous disant : » j’ai essayé en me donnant à fond, mais ça n’a pas marché ». Dites-vous aussi que le chemin à parcourir est parfois plus important que le but lui-même. Il est parfois indispensable de se concentrer sur les étapes que sur le but lui-même. Cette attitude peut ainsi vous amener à dépasser l’objectif fixé sans vous en rendre compte.

2. Une autre méthode consiste à commencer par les tâches les plus difficiles. Les gens ont tendance à fuir les difficultés pour choisir des raccourcis. À chaque fois que vous trouverez d’excuse pour éviter de passer à l’action, c’est qu’il y a certainement derrière cette hésitation une peur qu’il faudra surpasser. Commencez donc par les choses que vous redoutez le plus ou que vous n’avez pas envie de faire dans l’immédiat.

3. L’action. N’attendez plus agissez ! Il y a plus de sept milliards de rêves et tout le monde rêve de succès, de pouvoir, de notoriété ou de célébrité. Mais, gardez-le à l’esprit, les gens qui y parviennent sont ceux qui prennent des décisions fermes et qui agissent vite. Plus vite, vous agissez, plus vite, vous aurez des chances pour réussir en apprenant de vos erreurs. Cela ne signifie pas pour autant que vous devrez prendre des décisions sans réfléchir correctement aux conséquences. Mais cela veut dire tout simplement que le fait de se décider et agir vite peut vous préservent des regrets.

Plus d'article sur : www.levouloir.com

RépondreQuote
Posté : 29/02/2016 1:54
Share:
  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription