Forum de développement personnel

Devenir coach, thérapeute : démarches ?  

Page 1 / 3 Suivant
  RSS
(@arphel)
Active Member

Bonjour,

Je suis inscrit sur ce forum depuis quelques temps, j'avais envie d'intervenir aujourd'hui pour vous soumettre un projet personnel et récolter votre avis.

Je me présente brièvement. J'ai 29 ans, j'habite en banlieue parisienne. Je possède juste un bac. Des problèmes liés à l'anxiété sociale et à la dyslexie ont rendu mon parcours scolaire/professionnel très tortueux. Je suis un autodidacte et doté d'une volonté de fer. J'ai occupé différents postes et petits boulots (opérateur de presse, assistant administratif, pigiste, assistant pédagogique, auto-entrepreneur, écrivain, etc...) et je me suis beaucoup formé à la psychologie, à la sociologie, à la PNL, aux TCC, au mentalisme, etc... Par ailleurs, je m'intéresse beaucoup à certains troubles ou fonctionnements cognitifs particuliers : les troubles dys, le TDA/H, la précocité intellectuelle, l'hypersensibilité, l'autisme, etc... Dans le collège ZEP dans lequel je travaille actuellement, mon travail auprès des autres élèves est très apprécié et l'on me dit que j'ai un don d'écoute, de compréhension pour cerner très rapidement mes interlocuteurs et les venir en aide. Plus généralement dans la vie, je suis une espèce de " catalyseur " d'énergie, de volonté.
Au cours de ces années de recherche, d'introspection, j'ai fait un énorme travail sur moi-même. Par exemple, j'ai passé des milliers et des milliers d'heures à écrire pour dompter la dyslexie, monté toutes sortes de stratagèmes pour apprendre à écrire parfaitement au point que peu de gens soupçonnent les difficultés d'écriture chez moi. De même, étant un ancien " phobique social " comme on dit dans le milieu de la psychologie, alors que j'étais tétanisé d'angoisse, j'ai vaincu ma peur des entretiens d'embauche, la peur aussi dans les relations sociales ou amoureuses, etc... Bref, j'ai consigné toutes mes petites démarches auto-TCC dans des carnets et j'ai bon espoir qu'une boîte d'édition publie un jour quelques uns de mes travaux et essais, etc...

En attendant, pour le moment, j'aide des enfants en difficulté pour de la pédagogie à domicile. Je suis très intégré dans des communautés virtuelles de personnes anxieuses et timides. Sans entrer dans les détails, il s'agit souvent de personnes qui à plus de 25 ans ou parfois 30 ans, n'ont jamais connu une vie amoureuse, certains n'ont jamais travaillé par peur du monde de l'emploi et même pour les loisirs, certains n'osent pas aller à des soirées, rencontrent des difficultés pour s'affirmer, se révéler, etc... L'anxiété sociale est un handicap, à mon sens, pas suffisamment reconnu car elle ferme toutes les portes de la société. C'est un sujet qui me tient vraiment à coeur et j'ai toujours un pincement au coeur à chaque fois que je lis des témoignages poignants. Je m'en suis sorti pour ma part car j'avais les outils intellectuels et les moyens de résilience.

Je vous avoue que j'aimerais aujourd'hui tourner la page de la pédagogie et de l'Education nationale et me lancer dans le coaching ou dans la thérapie pour aider les autres, en faire ma profession en tout cas. Je me sentirai au moins utile.
Ne connaissant pas trop le milieu du coaching, quelqu'un pourrait m'aiguiller ? Quelle différence y a-t-il entre coaching et thérapeute ? Faut-il des diplômes ? (J'ai juste un bac) Pensez-vous qu'il faille que je suive à tout prix une formation professionnelle en sachant que je possède déjà un bon bagage théorique ou bien suffit-il que je développe un site/blog pour me faire progressivement connaître et acquérir " légalement " un titre ? Est-ce possible ?
Merci d'avance pour vos suggestions ou connaissances dans le domaine.

Sincèrement.

Arphel

RépondreQuote
Posté : 03/09/2011 4:09
(@coach-zen)
Noble Member Modérateur

Bonjour Arphel,

Beau parcours, belles démarches personnelles, tu as déjà pas mal avancé.

Moi aussi, je souhaite devenir coach. Je suis actuellement en formation pour le devenir. Je suis pourtant diplômée d'un Master 1 en psychologie. Je crois que la formation est essentielle voire obligatoire. Il y a beaucoup de sujets que l'on ne développe pas en cours de psychologie.

Pour devenir thérapeute ou psychothérapeute, je crois que nous ne sommes pas obligés d'avoir un diplôme, il serait préférable de consulter ce site CIFP.

Je te souhaite bon courage pour la suite ... futur collègue 😛 .

lenergiedureiki.over-blog.com

https://www.facebook.com/pages/Caroline-Maitre-Reiki/962895760441920

RépondreQuote
Posté : 03/09/2011 7:46
(@lionel-2)
Eminent Member

Bonjour Arphel,
Bravo pour ton parcours. Il me parait évident qu'il faut que tu mette tout ça à profit d'autres dans une démarche de coaching ou de thérapeute !
Tu connaitra la problématique de tes clients depuis l'intérieur car tu en as fait l'expérience et ça c'est irremplaçable par rapport à quelqu'un est plein de bonne volonté, qui veut aider, mais qui avance à l'aveuglette...
Alors coach ou thérapeute ? Je pense que ça dépend de comment tes clients perçoivent leur handicap...
Mai pour moi la limite est très mince car les outils peuvent être les mêmes...
Concernant les diplômes, nous sommes en france et pour démarrer je crains qu'il faille que tu affiches un diplôme plutôt que ton parcours. C'est comme ça.
Parfois, les diplômes ne sont "pas tellement onéreux". Moi par exemple, j'ai fait un très bon pratitien en Hypnose Ericksonienne récemment pour moins de 2000€. C'est une somme mais je sais qu'à partir de ça, la moitié des participants ont ouvert leur cabinet dans la foulée, chacun dans un secteur qu'ils connaissaient très bien par ailleurs. Par exemple une ancienne sage femme ouvrant un cabinet pour femme enceinte, un musicien ouvrant un cabinet pour musicien en difficulté avec leur art etc.
Pour l'idée du blog, pourquoi pas. C'est ce que je souhaiterai faire moi même avec un nouveau blog dans le futur et sur une thématique personnelle que je connais bien car je l'ai traversée exactement comme tu l'a fait toi. Cependant je ne sais pas si c'est un moyen approprié, il faut tenter...
Restons en contact,
Lionel

http://www.nos-projets-personnels.com/

RépondreQuote
Posté : 03/09/2011 7:50
(@arphel)
Active Member

Merci pour vos messages, Caroline et lionel.
Je vais y réfléchir...

RépondreQuote
Posté : 04/09/2011 4:20
(@alexandre-2)
Noble Member Admin

Hello,

Je pense que cela dépends de la gravité de la pathologie de tes clients. Si c'est une forme grave, je pense qu'ils feront davantage appel à un thérapeute. Si c'est plus un accompagnement, alors plutôt du coaching.
C'est déjà un très bon point que tu pratiques déjà une forme de coaching. Tu pourras mettre en avant cette expérience auprès de tes clients.
Je pense que tu pourras aussi trouver de très bonnes pistes sur le site de la fédération internationale des coachs francophones.

Bon courage !

Auteur du blog [url=http://ceclair.fr]C'éclair! L'efficacité au quotidien[/url] et admin de cette communauté.
Vous avez un soucis ou une suggestion à me faire? Glissez-moi un mot grâce au [url=https://developpementpersonnel.org/contact/general/contacter-ladministrateur]formulaire de contact[/url]!

RépondreQuote
Posté : 04/09/2011 5:04
(@jean34000)
Trusted Member

Je me permets de te dire, Arphel : attention, il est nécessaire de bien savoir si tu te positionnes en tant que coach ou en tant que thérapeute.
Il est vrai qu'il peut y avoir des techniques qui sont communes, mais la démarche est totalement différente.
Le thérapeute soigne des patients, le coach accompagne des clients.
Le thérapeute pose la question "pourquoi ?", le coach pose la question "comment ?".
Le thérapeute travaille sur une réparation, alors que le coach travaille sur une construction, une évolution.
Le thérapeute tente d'interpréter une situation de son patient, le coach cherche à mettre en action son client vers des objectifs.
D'autre part, les deux disciplines nécessitent des formations différentes. (l'hypnose ericksonienne peut servir dans le coaching, mais en gardant à l'esprit que le coach doit aider son client à atteindre son objectif.)
Personnellement, je suis coach certifié, c'est-à-dire que j'ai suivi une formation de coaching et obtenu le certificat. Puis, j'ai suivi les cursus de praticien en PNL et en hypnose ericksonienne, uniquement pour avoir des outils supplémentaires pour coacher. Si je constate chez un client que son besoin est plutôt de s'adresser à un thérapeute qu'à un coach, je peux l'orienter vers la personne compétente.
Enfin, par goût personnel, je préfère regarder vers l'avenir comme le coach, que rechercher dans le passé comme le thérapeute. Et de toutes façons, je ne me sentirais pas assez compétent pour "soigner".
Je pense donc que c'est à toi de choisir entre coach et thérapeute. Ton expérience déjà importante peut te suffire à mon avis pour ne pas devoir suivre de formation. Tu as beaucoup de ressources gratuites sur Internet, tu peux trouver de nombreux livres sur divers sujets connexes, qui pourront compléter ta formation.
Bonne continuation à toi.

Jean de http://www.la-vie-positive.com/

RépondreQuote
Posté : 14/12/2011 12:39
(@regis-2)
Noble Member Modérateur

Pour devenir coach pas besoin d'études de base . Pour thérapeuthe celà demande des études car il faut 5 ans au mini après le bac ( thérapeuthe au canada est réservé au personne qui on fait des etudes de psy). Mai sle plus important à mes yeux c est de travailler sur toi. Pour moi , on ne peut ni en etant coach ou therapeuthe avoir des "blessures" encore activent? par exemple , si tu perds tes clefs ou tu ne te rapelles pas de tout dans t avi e, comment peux tu apprendre à une personne à avoir les deux pieds sur terre ... Bref pour moi c est la base de toute cation en DP , le travail en profondeur sur soi

[url=https://www.régiscarlo.com]Régis Carlo / DHA:[/url] Découvrer un site unique sur le coaching
[url=http://www.momentpresent.com]Moment Présent :[/url] Site sur le developpement personnel et la spiritualité à travers l'expérimentation du moment présent

RépondreQuote
Posté : 14/12/2011 7:01
(@jean34000)
Trusted Member

Je trouve surréaliste le fait de dire que pour être coach, il n'est pas utile d'avoir une formation. Pour exercer toute activité professionnelle, il est nécessaire d'être formé, ça me semble un minimum. N'importe qui ne peut s'improviser professeur, électricien, conférencier, infirmier sans causer des dégâts importants sur le public cible. Je trouve même dévalorisant pour le métier de coach de suggérer cette prétendue inutilité.
Quant au fait de "travailler sur soi", je ne sais pas trop ce que ça signifie. La vie elle-même fait un travail sur nous, les expériences, les échecs, les réussites, etc... Certains d'entre nous prennent conscience de ce travail, et en quelque sorte l'exploitent, en tirent des leçons, s'assagissent, prennent du recul, d'autres ne font que le subir. On peut "perdre ses clés sans cesse" et avoir d'autres talents particuliers et très bien savoir coacher dans un domaine précis.
Comme dirait l'autre, c'est mon avis et je le partage.

Jean de http://www.la-vie-positive.com/

RépondreQuote
Posté : 15/12/2011 12:16
(@judith)
Estimable Member Modérateur

Bonjour Jean,
Je suis absolument d'accord avec ton commentaire. Même s'il n'est pas obligatoire d'avoir suivi une formation pour être coach, je trouve que c'est vraiment nécessaire. Malheureusement, pour s'installer comme coach, il n'est pas obligatoire d'avoir suivi une formation particulière. Moi par exemple, je suis informaticienne de formation, mais si je veux je peux mettre une plaque sur ma maison et m'autoproclamer "coach professionnel". D'ailleurs je trouve que ce serait un manque de respect de ma part vis à vis de mes hypothétiques clients : leur offrir un service pour lequel je n'ai pas pris la peine de me former me paraît être une très mauvaise idée.
Quant au fait de travailler sur soi, je dirais que tout dépend de ce que tu vis. Si tu sens que des choses ne sont pas claires en toi et que certaines choses méritent d'être travaillées, je pense qu'il faut le faire. C'est pour le bien de tous, le coach et les coachés.
Voilà mon avis sur la chose ! 🙂
A bientôt
Judith

Judith
[url=http://www.mamansorganise.com]Maman s'organise ![/url] Mieux gérer son quotidien pour se simplifier la vie et gagner du temps

RépondreQuote
Posté : 15/12/2011 1:17
(@coach-zen)
Noble Member Modérateur

De retour et bien sûr le sujet me donne envie de discuter.

J'ai vu sur le Net beaucoup de choses et n'importe quoi en matière de coaching. Sur un site réputé, quelqu'un avait même dit que le métier de coach s'apprend dans les livres. :/ Cette personne aurait dû me le dire en Février avant que je n'entame cette formation payante 😆

Pour moi aussi, il est nécessaire d'avoir un minimum de formation pour faire ce métier. Il est également préconisé de se faire superviser par un Maître Coach pour pouvoir avancer et être plus crédible par rapport à ses clients (les thérapeutes ayant des patients). Adhérer à une féfération et avoir une éthique déontologique me permet aussi importante. La fédération nous autorise à parler en leur nom ... mais attention du coup aux dérapages.

Comme Jean, je préfère me tourner vers l'avenir en étant coach plutôt que vers le passé comme psy même si j'ai un Master en Psychologie et que je peux obtenir le titre de psy en retournant une année sur les bancs de l'école. =)

Pour ce qui est de se faire suivre, le métier de coach le propose afin de ne pas mélanger ses propres croyances à celles de ses clients. En gros, il faut être persuadé que nous n'avons pas de croyances dérangeantes qui pourraient surgir lors d'une séance et ainsi nuire à la personne.

A toi Arphel de connaître ta Voie professionnelle ... Bonne continuation

lenergiedureiki.over-blog.com

https://www.facebook.com/pages/Caroline-Maitre-Reiki/962895760441920

RépondreQuote
Posté : 16/12/2011 11:07
Page 1 / 3 Suivant
Share:
  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription