spiritualite

La spiritualité

La quête de sa vie spirituelle se définit comme étant un voyage, une découverte de son âme. Comme tout voyage, ce n’est pas toujours un long fleuve tranquille parsemé de réussite. Au contraire, certaines personnes accumulent les souffrances physiques et psychologiques. Cela peut même aller jusqu’à une perte totale de son identité.

Ici, vous allez pouvoir mieux appréhender cette quête vitale. Vous pourrez apprendre à vous ouvrir et surtout à vous développer une fois cette ouverture faite.

 

La recherche de la plénitude !

Avant de parler d’un quelconque moyen pour augmenter le niveau spirituel, intéressons-nous d’abord aux bases. En effet, beaucoup de gens se fourvoient quant à cette quête incontournable. Cette aventure n’est en rien une chose négative. Certes, de nombreuses personnes se perdent dans le processus. Il n’est pas rare de voir des gens se déconnecter totalement de leur entourage et de ce qui faisait leur vie.

Pourtant, l’objectif final de cette quête de spiritualité est tout autre. En effet, la finalité est pourtant d’enrichir sa vie de bonnes choses, de profiter de chaque moment et surtout de cheminer en douceur. Vous et votre entourage devez profiter de ce voyage. Il ne doit en rien être une contrainte que vous ne désirez pas.

Alors, pourquoi est-ce que l’on se perd souvent en route ? Déjà, il n’est pas simple d’avancer sans repères. Vous le savez sûrement, il n’y a pas de mode d’emploi tout fait pour ce genre de chose. Que ce soit pour trouver son chemin de vie ou pour partir en quête de son âme, c’est un voyage que l’on doit faire seul. Vous devrez donc vous débrouiller et personne ne pourra vraiment vous aider. Tout ce que vous pouvez faire, c’est vous focaliser sur quelques bases. De bases que vous allez d’ailleurs découvrir ici.

Notons également qu’il n’est pas toujours simple de discuter de cela avec ses proches. Après tout, comment peut-on réellement leur expliquer quelque chose que l’on ne comprend pas trop soi-même ? Vos questionnements n’auront donc pas forcément l’effet que vous escomptez. Pourtant, vous ne pouvez pas sous-estimer ou dévaloriser votre entourage. Ils font partie de vous et de votre chemin de vie.

N’oublions pas non plus que votre nouvelle vie spirituelle peut les affecter directement. Généralement, cela entre en contradiction avec ce qu’ils croient et ce qu’ils ont construit. Voilà pourquoi il est impératif de faire preuve de patience.

Dans tous les cas, le premier pas pour vous ouvrir et développer votre vie spirituelle est de rester fidèle à vous-même. Grâce à cela, vous verrez que les gens commenceront à mieux vous comprendre. Ils prendront aussi le temps de réfléchir et de s’attarder un tantinet sur leur vie et leur chemin de vie.

Les démarches d’ouverture

S’ouvrir à la spiritualité ne comporte donc pas de chemin tout tracé. Quelques bases existent pourtant pour vous aider un tant soit peu dans cette quête spirituelle. Vous pourrez les utiliser en guise de repère.

Utiliser ses ressentis

Comme mentionné plus haut, il n’existe aucun mode d’emploi pour s’ouvrir au niveau spirituel. Ainsi, vous devrez seulement vous fier à vous-même et à ce que vous ressentez. Vous ne devrez rien forcer et ne surtout pas précipiter les choses. Il vous faudra trouver votre rythme et vous y tenir.

N’oubliez pas également que ce qui a marché pour les autres ne marchera pas forcément pour vous. Comparer votre parcours avec celui des autres ne fera que vous ralentir, voire même vous bloquer. Dites-vous qu’il n’y a pas de standard, qu’il n’existe pas règles et surtout qu’il n’y a aucune obligation. Pour ouvrir votre conscience, vous devrez tout faire du début jusqu’à la fin !

La seule chose que vous devez réellement prendre en compte reste votre ressenti. Clairement, si quelque chose fait votre bonheur ou si telle ou telle chose est bénéfique pour vous, cela vous aidera à atteindre votre objectif spirituel. N’oublions pas qu’il s’agit de la quête du bonheur et de l’harmonie au sens large.

Un exemple

Parlons d’un exemple concret pour vous permettre de vous situer jusqu’ici. Référez-vous, par exemple, à votre habitude alimentaire. Rien ne dit que vous devez manger de la salade à longueur de journée juste pour pouvoir vous ouvrir spirituellement. Si quelqu’un vous a parlé de cette règle, dites-vous que c’est tout simplement faux.

Ici, il vous suffit de suivre vos envies et vos ressentis. Vous êtes parfaitement à même de composer vous-même votre régime alimentaire. Mettez-y juste tout ce que vous aimez. Sachez écouter votre corps et il saura vous guider vers la plénitude et surtout vers ce qui vous conviendra le mieux.

Vous pourrez très bien profiter de votre vie matérielle tout en développant votre vie spirituelle. Certes, certaines personnes ne pensent pas comme vous et le vivent très bien. Cette pensée peut les aider à s’ouvrir au niveau spirituel. Vous serez donc tenté de suivre l’exemple. Surtout, ne le faites pas ! Encore une fois, ce qui a marché pour eux ne marchera pas forcément pour vous !

Un autre exemple

Actuellement, le « Vegan » gagne de plus en plus d’adeptes. D’une manière générale, ce choix est véritablement positif pour l’environnement et pour notre planète. Seulement, si vous sentez une gêne à devenir Vegan du jour au lendemain, ne le faites pas. Si vous pensez que cela peut réellement vous aider à atteindre vos objectifs, alors faites-le graduellement.

Diminuez graduellement votre consommation de viande jusqu’à que cela ne devienne pas une grosse contrainte. Vous verrez que vous serez beaucoup plus heureux et vous vous épanouirez plus librement.

 

Le fait d’évoluer petit à petit est une des clés de la réussite, quel que soit l’objectif. Cette méthode est encore plus vraie ici puisqu’il n’existe pas de réelles pressions vous obligeant à vous ouvrir spirituellement dans un laps de temps très court. Faites à votre manière et prenez le temps qu’il vous faut. Ainsi, les nouvelles habitudes que vous désirez instaurer seront incorporées tout naturellement. En parallèle, les choses que vous vouliez enlever partiront tout naturellement.

L’objectif, à ce niveau, est de ne surtout pas entrer en état de stress. Donc, ne faites rien qui puisse vous mettre mal à l’aise.

 

Rester soi-même

Il est important de souligner parfaitement ce point : rester soi-même est indispensable pour pouvoir s’ouvrir spirituellement. Encore une fois, il s’agit de votre voie ! D’ailleurs, cette ouverture passera indubitablement par un travail sur soi. Vous allez donc avoir un meilleur regard plus objectif sur ce que vous êtes. En même temps, vous appréhenderez mieux ce que vous projetez et ce que vous représentez aux yeux des autres.

Faites également attention aux idées toutes faites. Par exemple, vous habiller en hippie ou vous laissez pousser des dreadlocks ne vous rapprochera pas de la spiritualité. Vous n’avez pas besoin d’arrêter de vous maquiller et d’être coquet. Cette initiative ne vous conviendra pas et ne vous avancera pas le moins du monde. Par contre, si vous aviez toujours rêvé d’avoir des dreadlocks, alors vous pouvez vous lancer.

Chaque choix individuel est un pas vers votre objectif. Plus vous saurez qui vous êtes et plus y serez fidèle. Votre niveau spirituel se développera en conséquence.

À ce stade, vous devrez valoriser tout ce qui fait votre personne. En effet, comme toute personne, vous avez une histoire, une famille, un environnement spécifique et un physique. Prenez tout en compte dans votre quête, car chaque détail a son importance.

D’ailleurs, il est fortement conseillé de faire un petit bilan personnel. Avant d’arriver où vous êtes actuellement, quels étaient les choix auxquels vous avez été confronté ? Quelles étaient les situations difficiles ou les plus appréciées ? Après tout, votre entourage et votre vie actuellement sont liés à vos objectifs passés ainsi qu’à un but spécifique que vous poursuivez.

Surtout, ne soyez pas dur envers vous-même. Quel qu’ait été votre parcours, vous n’avez aucunement échoué. Si vous êtes ici, maintenant, c’est grâce à votre parcours qui vous aidera indubitablement à atteindre vos objectifs futurs ainsi que votre éveil spirituel.

Bien entendu, vous serez tenté en tout temps de suivre l’exemple d’une personne très spirituelle pour qui vous avez le plus grand respect. Seulement, en agissant ainsi, vous deviendrez une pâle copie, une imitation. Ce qui est une très mauvaise chose puisque vous êtes unique. Une unicité qui vous mènera là où vous rêvez d’être.

Dans ce même contexte, vous avez tout à fait le droit de vous instruire sur le sujet. Vous avez tout à fait le droit d’apprendre le mysticisme égyptien ou de développer votre savoir en Inde. Seulement, il vous faudra intégrer ces connaissances dans votre présent. Ce ne sont que des outils et non la voie qui mènera à la spiritualité !

Dans ce cas, qu’est-ce qui vous reste comme véritable arme ? Vous avez déjà tout ce qu’il vous faut en vous. On parle, bien évidemment, de votre discernement ainsi que de votre créativité. Tout au fond de vous, vous savez parfaitement ce qui est bon pour vous, ce que vous aimez et ce que vous désirez accomplir. Prendre le temps d’analyser et de réfléchir vous fera travailler votre discernement et vous aidera à développer la qualité de votre relation avec votre entourage et votre famille.

 

Être transparent

La transparence est aussi un outil et une étape par la laquelle vous devrez passer. On parle surtout de votre transparence par rapport à vous-même et par rapport aux situations que vous vivez. Vous ne devez jamais vous mentir à vous-même et rester honnête en tout temps. Cette honnêteté vous aidera également à mieux vivre et à mieux profiter de votre spiritualité.

Pour pouvoir s’ouvrir et se développer dans le domaine spirituel, il faut l’assumer. N’oubliez pas que les gens qui se sont éveillés spirituellement ont toujours été persécutés si l’on se réfère à l’histoire. Il est donc tout à fait normal que ces derniers se soient cachés pour ne pas laisser la norme ainsi que les mœurs avoir raison d’eux.

Actuellement, ce genre de situation n’est plus d’actualité. Vous avez donc tout à fait le droit d’être parfaitement éveillé au niveau spirituel, de vivre cet éveil pleinement et de le montrer à tous. Vous n’avez plus à vous cacher et vous ne devez plus vous cacher ! Cette liberté et cette accessibilité sont des armes que vous devriez pleinement utiliser pour vous ouvrir spirituellement.

Les personnes qui disent s’être éveillées et qui changent de nom se mentent à elles-mêmes. Si vous assumez et que vous êtes honnête envers vous-même, pourquoi devoir prendre un pseudonyme ? Bien entendu, si vous souhaitez réellement changer de nom, c’est une tout autre chose. Par contre, si vous vous sentez obligé d’une quelconque façon de le faire, alors c’est une mauvaise chose.

N’oubliez pas non plus que vous n’avez aucunement besoin d’expliquer vos choix. La spiritualité se détache des contraintes comme les titres et autres étiquettes. Vous êtes unique, vous êtes libre et rien ne doit perturber vos choix. Vos possibilités sont tout simplement illimitées ! Un titre ne fera que restreindre ce que vous êtes vraiment et ce que vous pouvez accomplir !

Rappelons que la spiritualité est une libération tandis que les titres et étiquettes restent une case qui vous restreindra. Qu’importe le nom que vous prendrez, il ne définit jamais qui vous êtes vraiment dans le fond. Vous êtes bien meilleur et bien plus que n’importe quel grand titre.

Cependant, il est bon de ne pas tomber dans l’exhibitionnisme spirituel. Qu’est-ce que c’est ? Le revers de la transparence. En effet, quand vous décidez de ne plus vous cacher et de vous exprimer naturellement, vous aurez sûrement tendance à tomber dans l’excès. Pourtant, « trop de quelque chose n’est jamais bon ». Vous n’avez pas à vous cacher, certes, mais vous n’avez pas non plus besoin de vous imposer et d’agresser en même temps les autres.

Pour faire suite à cela, habituez-vous à faire attention lorsque vous vous exprimez. En effet, vous pourriez peut-être blesser des gens en disant certaines vérités ou juste en disant ce que vous pensez. Si vous êtes ouvert spirituellement, votre entourage ne l’est peut-être pas encore et n’est pas prêt pour ce genre de discussion.

 

Découvrir sa place

Être humble est une évidence dans votre quête de l’ouverture spirituelle. Après tout, même si vous atteignez cet objectif, vous ne serez ni meilleur ni pire que les autres. Même si vous n’avez pas encore découvert votre chemin de vie, vous n’êtes pas non plus inférieur aux autres. Chaque personne sur terre a forcément sa place et tout le monde est égal.

Trouver sa juste place dans ce vaste univers reste aussi une étape importante dans la quête de l’ouverture spirituelle. La spiritualité met un devoir sur les épaules de tout un chacun. Le devoir de guérir la planète et de la faire évoluer. Même les personnes qui vous semblent exécrables possèdent obligatoirement une place dans ce système.

En outre, l’humanité n’empêche plus les gens de se développer personnellement et de manière individuelle. Vous avez également le droit d’admirer les autres et de vous inspirer de leur histoire sans pour autant copier bêtement. N’oubliez pas que vous avez le droit de vous émanciper tout en prenant en compte toutes les leçons et apprentissages que vous avez reçus.

Actuellement, se focaliser sur les enseignements des gourous est un temps révolu. Les maîtres ne sont plus que des vestiges du passé. Vous êtes votre seul maître. Vous possédez en vous tout le savoir nécessaire pour réussir votre quête de la spiritualité.

Vous avez votre place dans cet univers. Une place personnelle et qui restera la vôtre. Il ne vous reste qu’à découvrir où elle se trouve. Elle sera toujours là et n’attend que vous. Seulement, il vous incombe de la trouver par vos propres moyens sans avoir à craindre qu’on vous la vole.

 

 

Développer la spiritualité

S’ouvrir à la spiritualité est une bonne chose, mais vous devez ensuite la développer. Une étape tout aussi importante et tout aussi délicate. Pour pouvoir entretenir votre spiritualité et surtout pour la développer, vous devez avoir conscience des obstacles à venir.

 

La crise spirituelle

La quête de la spiritualité est une quête permanente. Après tout, l’atteindre et s’ouvrir au niveau spirituel n’est que le début. N’oublions pas que l’éveil spirituel vous permet juste de découvrir le sens de votre existence.

Cette quête de l’éveil vous poussera obligatoirement à éveiller votre intuition, votre instinct ainsi que votre conscience. En fin de parcours, vous n’accorderez que peu de valeur aux contraintes matérielles et aux problèmes sociaux. Vous verrez ce monde d’une tout autre manière pour vous défaire complètement du matérialisme. Vous apprécierez également l’univers à sa juste valeur.

Avec la progression spirituelle, vous saurez que la mort n’est plus une finalité. Un sentiment de protection spirituelle vous envahira. Seulement, il vous incombera de passer par plusieurs étapes.

Cette quête vous obligera indubitablement à vivre la crise spirituelle. D’ailleurs, votre développement spirituel vous fera passer différentes étapes. Votre voyage commencera par la prise de conscience de votre ignorance. Vous aurez peu à peu une vision faussée de la réalité. Vous ne vous fierez qu’à vos 5 sens sans prendre le temps d’analyser la profondeur des choses. Le monde se limitera à son aspect matériel. À ce stade, il est tout à fait normal de penser uniquement à s’enrichir sans aucun autre objectif plus concret.

Vous serez tenté de vous replier sur vous-même et voudrez de moins en moins approfondir vos relations avec votre entourage. Pour certaines personnes, la notion « d’être divin » n’est même pas une possibilité et la mort devient la fin de tout.

Une fois que vous serez complètement ouvert spirituellement, vous passerez par deux étapes distinctes :

La conscience collective

La conscience collective est une sorte d’empathie qui surgit de manière soudaine. Il s’agit d’une pensée qui émerge suite à une pensée spirituelle ou une expérience inspirante. Bien entendu, le matérialisme et le plaisir de la chair sont toujours présents dans votre être. Seulement, vous serez plus enclin à socialiser et à accepter la présence d’un être supérieur.

La révision

Vient ensuite l’étape de la révision. Une étape qui vous imposera à revoir toutes vos valeurs pour vous tourner vers quelque chose de plus noble. Bien sûr, toutes ces croyances et ces nouveaux concepts spirituels sont encore faibles à ce stade.

 

L’appréhension d’un être suprême

Nous avions déjà évoqué le fait de se référer seulement à vous-même dans votre quête de la spiritualité. Dans ce cas, vous vous demandez sûrement que vient faire la question de l’être suprême. Ici, il s’agit seulement d’un concept et non d’une doctrine religieuse.

En effet, votre évolution spirituelle vous obligera à vous rapprocher de la vérité, du tout, de l’équilibre et de la sagesse ultimes. Un concept que les gens ont tendance à renommer. Seulement, à ce stade, vous vous focaliserez entièrement sur votre apprentissage. Toutes les interférences et les blocages ne seront plus un problème.

Durant cette étape, vous aurez surtout à développer vos pratiques spirituelles et les appliquer au quotidien. C’est à ce moment-là que vous commencerez à apercevoir votre place dans l’univers. Il va sans dire que les plaisirs matériels n’auront plus aucun impact sur vous. Vous serez d’ailleurs davantage attiré par la religion et les pratiques religieuses, une chose tout à fait normale et positive. Effectivement, cela vous permettra de développer votre spiritualité puisque vous témoignerez de l’intérêt pour le monde de l’invisible.

C’est seulement après que vous atteindrez le stade de la super-conscience. À ce stade, votre compréhension des choses et des personnes sera grandement boostée. Vos sentiments et vos émotions seront alors beaucoup plus stables. C’est ce que l’on appelle communément : « la paix de l’âme ».

Quand cette étape sera atteinte, vous n’aurez pas seulement envie de vivre pleinement cette paix, mais vous chercherez surtout à la transmettre.

 

L’univers et vous

Après vous être ouvert au niveau spirituel, vous atteindrez ce que l’on appelle la conscience intuitive de l’âme. Les dualités et tout ce qui est matière et plaisir n’auront plus aucun impact sur vous. Vous serez en parfaite harmonie avec vous-même, mais surtout envers l’univers et ce qui vous entoure.

Arrivé à ce stade, vous vous libèrerez de toutes les limites imposées par l’homme. La spiritualité vous fera transcender toutes les frontières et les phénomènes qui n’étaient qu’illusoires. Les préjugés et le racisme ne seront plus que des concepts insignifiants, car seul l’amour demeurera.

Pour développer votre conscience spirituelle, pensez à aborder la vie d’une manière plus sereine. Vous devrez également accepter la société et l’influencer délicatement et avec douceur. Il n’est effectivement pas bon de forcer ou de précipiter les choses.

Quand toutes vos chaînes seront enlevées, vous atteindrez le stade ultime de la conscience et de l’illumination. Ce niveau de conscience va bien au-delà de ce que vous avez connu jusqu’ici. Vous vous rapprocherez de cette vérité dont nous avons parlé tout à l’heure. Vos possibilités et votre compréhension des choses seront vraiment infinies. Notons que ce niveau de compréhension est bien au-dessus de l’élévation spirituelle.

 

 

Se restreindre au quotidien

Se développer au niveau spirituel vous impose également un certain contrôle de vos actions et de vos paroles. Quand vous aurez atteint le summum, vous ressentirez et vous verrez des choses que les gens non éveillés ne verront pas. Seulement, ce savoir est un pouvoir qui sera en votre possession. Comme disait un grand sage, « la valeur d’un homme se mesure par ce qu’il fait avec le pouvoir ».

Vous devrez donc faire attention à ne pas heurter les autres. Par exemple, n’allez pas prédire l’avenir aux gens à tout va. N’allez pas non plus parler de ce que vous voyez dans leur aura sans demander leur avis. Cela risque de heurter les gens et de les faire se refermer sur eux-mêmes. Pourtant, tout comme vous, ces gens sont en quête de leur voie. Cela ne jouera donc pas en leur faveur.

Le développement de votre spiritualité reste un travail de respect au quotidien. Un respect pour la conscience, pour vous, mais aussi pour les autres.

 

Conclusion

S’ouvrir au niveau spirituel est un privilège, mais surtout un devoir personnel et individuel. Chaque individu peut et se doit d’atteindre le niveau spirituel qu’il juge juste à sa personne. Cet objectif n’est pas difficile en soi, mais requiert un effort et surtout de l’abnégation. Une étape difficile quand on sait que personne ne pourra vous aider dans cette quête.

Dans tous les cas, tout le monde a la capacité de s’ouvrir spirituellement. En même temps, il sera nécessaire de développer cet éveil spirituel au quotidien. Des travaux qui seront pleinement récompensés par une libération entière et totale des contraintes imposées par le système et la société.

Laisser un commentaire