Vers une vie réussie

Votre tenue vestimentaire et son influence sur les perceptions des autres

Article invité écrit par N. Guerra, du département marketing à Trendhim.

tenue vestimentaireNotre apparence et les tenues vestimentaires que nous portons ont un impact sur l’impression que les autres se font de nous. Ce que de nombreuses personnes ne savent pas, mais que plusieurs études récentes démontrent, c’est que ce que nous portons nous affecte nous aussi. En d’autres termes nos pensées et nos processus mentaux changent en fonction de la tenue vestimentaire que nous portons. Changer de style vestimentaire peut donc permettre d’influencer vos pensées et votre humeur.

L’impact sur les autres 

Ce n’est pas mon type d’homme/de femme. Il/elle ne semble pas très futé(e). Il a l’air amicale. Elle a l’air efficace. Nous portons constamment des jugements instantanés sur les personnes que nous croisons. Mais sur quelle base ? Et bien il semblerait que notre choix de tenue vestimentaire en dise beaucoup plus que ce que nous pourrions imaginer.

Pour beaucoup, ce qu’ils portent est simplement une question d’habitude mais, lorsque l’on s’habille le matin, il pourrait être souhaitable d’être un peu plus attentif à nos choix. Changer de garde-robe pourrait être une façon de changer l’impression que les autres ont de vous. Même les changements très subtils peuvent avoir un impact significatif sur le jugement que les autres nous portent. Il ne faut pas plus de quelques secondes pour qu’un nombre importants de jugements soient portés, et ces jugements vont bien au-delà de la façon dont vous êtes habillé et du soin et de la qualité de votre apparence.

Lors d’une étude, deux photos d’homme étaient présentées, durant à peine 3 secondes, à plus de 300 participants. L’unique différence entre les deux hommes était le type de costume qu’ils portaient. Le premier était vêtu d’un costume sur mesure alors que le second portait un costume très semblable mais provenant d’un grand magasin. Après une exposition de seulement 3 secondes, les personnes interrogées jugeaient l’homme avec le costume sur mesure plus favorablement. Mais les jugements ne portaient pas sur le tenue vestimentaire en soi.

L’homme en costume était en effet perçu comme plus confiant, flexible, ayant mieux réussi sa vie et possédant un revenu plus élevé que l’homme portant un costume d’une grande chaîne. Etant donné que le seul facteur différenciant les deux hommes était le costume, il semblerait que ces impressions aient été formées après avoir rapidement observé ce qu’ils portaient. Nos vêtements en disent donc beaucoup sur nous et envoient des signaux socialement importants aux autres, même si les impressions sont infondées.

Dans une seconde étude, publiée par la revue Sex Roles, c’est le rôle de la tenue vestimentaire des femmes dans le monde du travail qui a été analysée. Des photos de femmes étaient présentées à 129 participantes. De nouveau les photos étaient très similaires, avec pour unique différence la longueur de la jupe et le nombre de boutons défaits du chemisier. Il est important de noter que ces ajustements étaient mineurs et les tenues restaient relativement conservatives.

Il était attribué aux femmes sur les photos un rôle dans l’entreprise, cadre supérieur ou réceptionniste, et les photos étaient présentées 5 secondes aux participantes qui devaient alors exprimer leur jugement sur six compétences : l’intelligence, la confiance en soi, la fiabilité, la responsabilité, l’autorité et la capacité d’organisation.

Les femmes ‘cadre supérieur’ étaient jugées plus sévèrement et moins favorablement lorsqu’elles portaient une tenue ‘provocatrice’ (pour rappel, il s’agissait simplement d’une jupe s’arrêtant à peine plus haut que le genoux). En ce qui concerne les femmes ‘réceptionniste’, la tenue n’avait aucun impact sur le jugement porté par les participantes sur leurs compétences.

Il est donc possible d’en déduire qu’il y a une plus grande flexibilité vestimentaire dans certains rôles/emplois que dans d’autres, et que des changements vestimentaires, aussi minimes soient-ils, peuvent contribuer à transmettre une image négative pour les femmes qui détiennent une haute position dans l’entreprise.

La recherche suggère également que ces aprioris commencent dès l’enfance – une étude a ainsi révélé que les enseignants portent des jugements sur la capacité académique des enfants en fonction de leurs vêtements.

Il est donc important de choisir son style vestimentaire avec minutie car nos interlocuteurs peuvent en tirer toutes sortes d’hypothèses et de jugements à notre sujet, sans réelles preuves.

L’impact sur nous même 

Non seulement nos tenues vestimentaires ont un impact sur la perception que les autres se font de nous, elles ont également un impact sur notre perception de nous-mêmes et dans certains cas sur nos capacités !

Ainsi, le professeur Karen Pine de l’Université d’Hertfordshire a découvert que les personnes vêtues d’un T-shirt du super-héros étaient plus confiantes et s’estimaient plus fortes physiquement et plus sympathiques que les personnes portant un T-shirt classique. La même étude a également démontré que les femmes portant un pull obtenaient de meilleures performances durant un test de math que celles qui réalisaient le test en maillot de bain.

Une autre étude, menée conjointement par des chercheurs des Universités de Northridge et de New York et intitulée “The Cognitive Consequences of Formal Clothing”, a quant à elle prouvé que les hommes qui portent une tenue formelle – costume, chemise, cravate ou nœud papillon – développent une capacité de pensée abstraite plus importante. A l’inverse, les tenues vestimentaires plus décontractées favorisent les pensées concrètes.

Pour mieux en comprendre l’importance, il faut savoir que la pensée abstraite est celle qui permet de prendre du recul, analyser et réaliser des objectifs sur le long terme alors qu’une personne faisant majoritairement appel à la pensée concrète se focalise sur les bénéfices immédiats, à court terme.

Toutes ces études se réfèrent au concept d’embodiment, c’est-à-dire à la façon dont nos pensées, nos sentiments et nos comportements se basent sur nos expériences sensorielles et sur nos positions corporelles. Si vous y prêtez attention vous pouvez relativement facilement remarquer certaines occurrences de ce phénomène dans votre vie quotidienne. Par exemple, prêtez attention à la façon dont vous, ou vos proches se comportent, parlent et même se maintiennent physiquement lorsqu’ils portent une tenue décontractée ou formelle. Ou alors voyez comment lorsque les personnes sont stressées elles négligent 90 pour cent de leur garde-robe pour ne porter que les tenues dans lesquelles elles se sentent le plus à l’aise et confiantes.

Il est facile de tomber dans une espèce de ‘paresse vestimentaire’, de penser que la mode est juste une douce indulgence et que notre personnalité éclipsera notre tenue terne ou excentrique, et fera oublier la petite tache sur notre anorak. Mais c’est faux, ce que nous portons parle en quelques secondes. Il semblerait bel et bien que non seulement nous sommes ce que nous portons mais que nous devenons ce que nous portons. Donc la prochaine fois que vous vous demandez comment vous habiller, pensez à comment votre tenue vous fera vous sentir et qu’est-ce qu’elle dira au monde qui vous entoure.

Laisser un commentaire